ARI

Dispositif intégré ITEP

Saint-Denis

Le dispositif intégré ITEP Saint-Denis s’adresse à des enfants et adolescents présentant des difficultés psychologiques dont l’expression, notamment l’intensité des troubles du comportement, perturbe gravement la socialisation et l’accès aux apprentissages.

Une décision d’orientation vers le Dispositif Intégré ITEP est prononcée par la Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH) après dépôt d’un dossier par les responsables légaux.

Le Dispositif Intégré ITEP Saint-Denis, en lien avec les responsables légaux et les partenaires extérieurs, propose des modalités d’accompagnement personnalisées et adaptables. Elles combinent les ressources de l’Institut Thérapeutique Éducatif et Pédagogique (ITEP) et celles du Service d’Éducation Spéciale et de Soins A Domicile (SESSAD) au sein d’un parcours personnalisé dont il rend compte régulièrement, tant aux parents qu’à la MDPH.

La zone d’intervention du Dispositif couvre les secteurs des Hauts de Garonne, de la presqu’île d’Ambès, du Nord Gironde et du Blayais.

Ouvert 202 jours par an, dont une partie des vacances scolaires, le Dispositif Intégré ITEP Saint-Denis accueille 112 filles et garçons, âgés de 4 à 18 ans.

Un internat thérapeutique fonctionne du lundi au jeudi soir.

Une cuisine confectionne les repas sur place, essentiellement, à partir de produits frais et de saison, dans le respect des cahiers des charges nutritionnels.

Les enfants et adolescents sont pris en charge selon différentes modalités (ambulatoire, séquentiel, semi-internat, internat thérapeutique modulé) adaptées aux besoins repérés de l’enfant.

Ils bénéficient de plusieurs types d’accompagnements :

Unité d’enseignement et scolarisation :

La scolarisation est assurée par huit enseignants de l’Éducation Nationale, soit en interne au sein de l’Unité d’Enseignement, soit dans les établissements scolaires de secteur selon les dispositions du Projet Personnalisé de Scolarisation (PPS) notifié par la MDPH.

Grâce à une convention signée avec l’Académie, le Dispositif propose deux unités externalisées : l’une est située au sein d’un collège, l’autre au sein d’une école élémentaire d’Ambarès. Elles permettent aux élèves du Dispositif d’accéder à des temps de scolarisation adaptés en milieu ordinaire, avec un aménagement prenant en compte leurs difficultés de comportement.

Activités médicales paramédicales et psychologiques :

Deux médecins psychiatres coordonnent les projets de soins, en assurant la responsabilité médicale en lien avec les services sanitaires et les médecins traitants.

Une infirmière prend en charge, en lien avec les parents et les professionnels de santé, le suivi sanitaire des jeunes accueillis au sein du Dispositif (carnet de santé, vaccinations, visites médicales, petits soins) et leur délivre les traitements qui leur sont prescrits.

L’équipe thérapeutique est complétée par deux orthophonistes, deux psychomotriciennes et sept psychologues cliniciens. Ces professionnels effectuent les bilans nécessaires au suivi des jeunes et leur proposent des espaces thérapeutiques selon leurs difficultés, soit à titre individuel soit dans le cadre de groupes ou d’ateliers à visée soignante.

Médiations éducatives et socio-éducatives :

Une équipe de trente professionnels accompagne les jeunes dans leurs Projets Personnalisés, qu’ils coordonnent. Les actions de ces professionnels sont diverses : individuelles, collectives, en interne, à l’extérieur ou au domicile, dans les temps de la vie quotidienne (lever, repas, coucher), à l’école, dans les loisirs… La nature de ces actions est dictée par le Projet Personnalisé d’Accompagnement (PPA) établi par les professionnels avec les parents sur la base des besoins du jeune accueilli dans le Dispositif. Un référent parcours est nommé pour chaque jeune.

Une assistante sociale est associée à l’équipe socio-éducative pour assurer un lien avec les services de droit commun.

Référence familles :

Les familles sont rencontrées régulièrement, autour du projet de leur enfant, par les éducateurs référents parcours ou la direction, soit à leur demande, soit sur sollicitation des professionnels. Les médecins psychiatres, l’assistante sociale et les psychologues assurent également un travail de soutien et d’étayage des familles afin de les aider dans l’accompagnement de l’évolution de la situation de leur enfant.

Participation des usagers :

Un Conseil de la Vie Sociale est élu au sein du dispositif, il se réunit une fois par trimestre.

Equipe de direction

  • Jean-François PRADENS

    Jean-François PRADENS

    Directeur

    Issu des personnels de l'Education Nationale, Jean-François Pradens exerce et milite depuis 30 ans dans le secteur du handicap et de l'adaptation scolaire, dans des fonctions d'enseignant spécialisé puis, à partir de 2000, comme Directeur d'établissement.

    Diplômé de l'Institut National Supérieur de formation et de recherche pour l'éducation des jeunes Handicapés et les Enseignements Adaptés (INSHEA), il a particulièrement travaillé sur les questions du partenariat (familles, organismes territoriaux) et de l'évolution des institutions vers la personnalisation des parcours.

    Engagé dans le secteur associatif, après avoir longtemps milité au sein de mouvements d'éducation populaire (AROEVEN, PEP), il participe activement aux travaux régionaux et nationaux de l'Association nationale des ITEP et de leurs réseaux (AIRe) dont il occupe les fonctions de secrétaire général depuis 2012.

  • Rodolphe GAUL

    Rodolphe GAUL

    Directeur-Adjoint

    Rodolphe Gaul est salarié de l'ARI depuis 1997. Educateur de formation initiale, il a obtenu, en 2010, un diplôme de cadre (CAFERUIS). Les expériences de terrain, combinées à une participation active aux différentes restructurations, ont confirmé une appétence pour l'encadrement du travail interdisciplinaire au service des publics accompagnés dans les dispositifs.

  • Henri BART

    Henri BART

    Directeur-Adjoint

    Éducateur Spécialisé de formation initiale (DEES en 1996) puis directeur-adjoint (en poste depuis 2005 et diplômé du CAFERUIS en 2011), Henri Bart a effectué la totalité de sa carrière en ITEP, au sein de deux associations, accompagnant au plus près du terrain les transformations successives de ces établissements, de l’IR au Dispositif Intégré ITEP. Dynamique associative, travail en équipe pluridisciplinaire et innovation des projets forment le socle de son investissement dans le travail au quotidien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *