REF. 2022-12-15 Int-Asp Erg
Intervalle Asperger recrute en CDI à temps partiel (0.857 ETP), soit 30 heures hebdomadaires
à pourvoir pour le 1 février 2023

Convention Collective Nationale du Travail et des Établissements et
Services pour personnes inadaptées et handicapées du 15 mars 1966

Coefficient 434 (soit un salaire brut mensuel de 1 800,30 euros + ancienneté)

Fonctions générales :

L’accompagnement en ergothérapie a pour but de favoriser l’indépendance et l’autonomie des personnes accompagnées afin de leur permettre d’accéder à une qualité de vie qui leur soit satisfaisante.
Membre de l’équipe pluridisciplinaire du SAMSAH, l’intervention de ce.tte professionnel.le, s’inscrira dans le cadre de l’accompagnement global et inclusif d’adulte TSA SDI, sous l’autorité du directeur et et, par délégation, de la directrice adjointe.
Il/elle s’inscrira dans le cadre de l’équipe pluridisciplinaire et participera à l’élaboration et à la mise en œuvre des projets d’accompagnements personnalisés. Il/elle pourra intervenir seul.e ou en binôme avec un autre membre de l’équipe.             

Diplôme requis :  Diplôme d’état d’ergothérapeute

Connaissances /compétences impératives :

  • Connaissances spécifiques : autisme et syndrome d’Asperger, pair aidance.
  • Connaissance du réseau et des partenaires dans le domaine.
  • Connaissance du cadre légal d’intervention.
  • Connaissance du cadre de références théoriques plurielles du service et des recommandations de bonnes pratiques relatives aux publics accueillis,
  • Expression écrite et facilité d’expression orale.
  • Conduite d’entretien individuel et animations de groupe.
  • Maîtrise de l’outil informatique.
  • Usage d’un véhicule de service nécessitant un permis B valide, pour les déplacements professionnels.

Description de l’activité au sein du service :

Activités liées à la fonction d’accompagnement :

L’intervention de l’ergothérapeute s’inscrit dans une dynamique d’équipe. Les axes de son intervention sont définis à travers les projets individuels co-construits par les différents intervenants avec l’usager et son entourage lorsqu’il le permet. Il/elle intervient sur plusieurs temps, ceux :

– de l’évaluation, initial puis périodique.

– de l’élaboration du projet d’intervention.

– de l’accompagnement qui privilégie les mises en situation écologiques afin que les activités de l’usager se déroulent dans les conditions du réel, facilitant aussi l’objectivation des compétences de la personne et l’impact de l’environnement sur son activité.

L’ergothérapeute veille à la prise en compte et au développement du savoir expérientielle de la personne pour acquérir de nouvelles compétences. La généralisation de ces savoirs et de ces compétences peut être mobilisée dans l’exercice de la pair-aidance.

L’ergothérapeute adopte un regard holistique sur la personne, et l’aborde ainsi dans sa globalité. Il part de ses motivations, ses envies, en prenant en compte ses capacités physiques (sommeil, fatigue), cognitives, organisationnelles et psycho-affectives dans son environnement humain et matériel.

Son objectif est d’améliorer la participation de la personne dans les activités les plus signifiantes et significatives (la vie quotidienne, la gestion de la fatigue et du sommeil, les relations sociale et familiale, les loisirs, la formation, l’insertion socio-professionnelle…), de façon à améliorer son équilibre de vie et ainsi, sa qualité de vie.

De plus, l’ergothérapeute pourra accompagner la personne dans l’apprentissage et l’exercice de ses droits civils et civiques (droit commun, droit de la personne en situation de handicap, droit de vote…).

Un temps de travail en réseau :

L’ergothérapeute doit veiller à sensibiliser et informer sur les spécificités de fonctionnement propres à l’usager. La coordination avec les différents environnements humains de la personne permet de favoriser la cohérence entre les différents espaces et activités. Il s’agit d’aider la personne à généraliser ses compétences et l’utilisation des outils mis en place.

Une sensibilité particulière est accordée au travail avec l’entourage. En effet, la collaboration avec les proches favorise le partage d’informations et la généralisation des acquis de la personne. De plus, la prise en compte de la personne et de son environnement (humain et matériel) est nécessaire afin d’adapter au mieux son accompagnement.

Autres activités :

– Assurer le suivi de parcours de l’usager par l’élaboration du Projet d’Accompagnement Personnalisé. L’ergothérapeute peut être référent(e) et co-référent(e) de parcours.      
– Accueillir et encadrer des stagiaires en formation.       
– Participer à la vie institutionnelle à travers les différentes réunions et la participation aux écrits (projet rapport d’activité,…).

Application des accords collectifs associatifs portant notamment sur :

. Les congés : aux 30 jours ouvrables de congés annuels réglementaires, s’ajoutent 18 jours ouvrés de congés trimestriels,

. Prise en charge par l’employeur de la cotisation socle du contrat « mutuelle »,

. Extension des mesures conventionnelles lors d’évènements familiaux, ou dans le cas de maladie d’un enfant, du conjoint ou des parents du salarié,

. Forfait « Mobilités durables »,

. Aménagement des fins de carrière,

Merci d’adresser avant le 03/01/2023 vos lettres de motivation et curriculum vitae à Monsieur le Directeur du SAMSAH Intervalle Asperger en cliquant sur le lien ci-dessous :