REF. 2024-05-16 DirAd.St-Denis
Saint-Denis recrute en CDI à temps complet
à pourvoir pour le 2 septembre 2024

Convention Collective Nationale du Travail et des Établissements et
Services pour personnes inadaptées et handicapées du 15 mars 1966

Coefficient 770 (grille conventionnelle Cadre classe 2 niveau 2, soit un salaire brut mensuel de 3 419,10 euros + ancienneté + astreintes 1 semaine sur 3 )

Placé(e) sous la responsabilité du Directeur, ce(tte) professionnel(le) devra assurer, plus particulièrement, le bon fonctionnement de l’antenne de Blaye et du Pôle enfants de Saint-Denis. Il est attendu trois axes de compétences :

– la connaissance des savoirs épistémologiques, théoriques et méthodologiques nécessaires,

– la capacité à participer à la conduite du projet institutionnel, notamment dans le cadre du fonctionnement en Dispositif intégré du DITEP Saint Denis.

– la mobilisation des professionnels.

Pour cela, une attention sera portée à :

.La qualité des connaissances concernant les caractéristiques et la dynamique de l’intervention en ITEP :

– problématiques et besoins des enfants et adolescents,

– sensibilisation à la notion de dispositif développée par l’AIRe,

– sens des interventions,

– diversité des moyens de prise en charge,

– implication des parents et des familles,

– connaissance des cadres juridiques et réglementaires.

.La capacité à expliciter son expérience en matière de conception et de conduite de projets de service, dans le cadre d’un projet institutionnel :

– participation à l’élaboration et au suivi de projets,

– recherche d’interventions innovantes,

– travail en réseau, inscription dans l’environnement et développement de coopérations.

– dynamiques et interactions DITEP/MECS/ASE/Education Nationale

.La capacité à penser l’approche interdisciplinaire du travail institutionnel :

– animation d’équipe,

– organisation et coordination des interventions,

– formation.

.La capacité à assurer l’organisation du travail, à prendre en compte les dimensions administratives et budgétaires, la démarche d’amélioration de la qualité, et à assurer le dialogue social.


Mission.

Le/la directeur/trice adjoint(e) exerce ses responsabilités par délégation du directeur avec lequel il/elle collabore. Remplaçant(e) permanent(e) sur l’ensemble de ses fonctions et attributions, il/elle est un acteur clé de la mise en œuvre du projet d’établissement qu’il/elle contribue à définir. Dans cette perspective, il/elle concourt au pilotage du dispositif en garantissant une bonne gestion des moyens humains et matériels afin de répondre de façon pertinente aux missions de ce dernier.

Fonctions de conduite de projet et d’animation.

Conduite de l’intervention médico-sociale

Le/la directeur/trice adjoint(e) :

  • garantit les règles d’accès au service dans le respect du droit des usagers,
  • est responsable du processus d’admission, en lien avec le directeur,
  • s’assure de l’adéquation besoins des usagers / pratiques professionnelles mises en œuvre,
  • veille à l’effectivité d’un travail en équipe pluridisciplinaire,
  • organise les relations avec les familles et les représentants légaux tout en veillant à l’expression, la participation et l’exercice de la citoyenneté de chaque usager,
  • est responsable du développement de la coopération avec les partenaires du territoire de l’entité qu’il/elle dirige,
  • est responsable, pour son entité, de la mise en œuvre de la démarche d’amélioration continue de la qualité et de l’évaluation interne.

Élaboration et conduite du projet d’établissement

Le/la directeur/trice adjoint(e) :

  • participe à l’élaboration du projet d’établissement et aux différents outils prévus par la loi du 2 janvier 2002. Il/elle s’assure de leur mise en œuvre,
  • veille au mieux-être et à la qualité de vie des usagers,
  • Conformément aux délégations accordées, conduit, anime et évalue  le  projet d’établissement pour l’entité dont il/elle a la responsabilité,
  • est garant des procédures institutionnelles relatives à la mise en œuvre et à l’évaluation du projet personnalisé d’accompagnement des usagers avec le concours de leurs familles ou de leurs représentants légaux,
  • assure le lien et la circulation d’information entre la direction et les membres du personnel, facilite leur participation à la dynamique du dispositif,
  • organise et anime les réunions prévues par le projet d’établissement conformément à ses délégations, rend compte de leur effectivité et coordonne les actions des professionnels. Il/elle garantit la confidentialité et les règles déontologiques,
  • participe au développement du partenariat, du travail en réseau et peut, par délégation, représenter le dispositif. Il/elle contribue à la valorisation du projet de l’établissement et de l’Association.

Fonctions d’administration et de gestion.

Le/la directeur/trice adjoint(e) :

En matière de gestion des ressources humaines :

  • Veille à valoriser les ressources humaines. À ce titre, il/elle est le garant des compétences des professionnels placés sous son autorité. Il/elle propose une organisation permettant de répondre au mieux aux besoins des usagers,
  • participe au recrutement du personnel de l’entité qu’il/elle dirige et contrôle la bonne exécution des missions prévues dans les profils de fonction,
  • garantit l’organisation et la conformité des plannings et gère les présences et absences du personnel,
  • dans le cadre de remplacements de professionnels absents, il/elle assure les recrutements des personnels mis à disposition par SOLICARE intérim,
  • en l’absence du directeur, il/elle exerce le pouvoir disciplinaire dans la limite des délégations confiées à ce dernier (cf. Document Unique de Délégation).
  • participe à l’élaboration du plan annuel de développement des compétences,
  • rédige la partie du rapport d’activité annuel de l’entité dont il a la responsabilité.

En matière de gestion financière et administrative :

  • Participe à l’élaboration du budget du dispositif et propose les investissements nécessaires,
  • ordonnance les dépenses dans le cadre des enveloppes budgétaires qui lui sont allouées et en assure une gestion maîtrisée et équilibrée.

En matière de gestion technique et logistique :

  • S’assure de la sécurité des usagers et des biens qui lui sont confiés. Il est vigilant quant au bon fonctionnement et à l’entretien des locaux et du matériel,
  • veille aux conditions d’hygiène, de sécurité et de travail du personnel du dispositif.

Fonction de cadre de l’Association.

Le/la directeur/trice adjoint(e) :

  • est membre de l’équipe de direction du dispositif. En cas d’absence prolongée du directeur, il/elle peut être chargé(e)de l’intérim,
  • participe, comme Cadre de direction, à la vie associative et collabore aux projets associatifs,
  • remplace systématiquement le directeur et participe aux différentes réunions en son absence,
  • peut bénéficier en outre d’autres délégations.


Obligatoirement titulaire d’un diplôme de niveau II en travail social, une expérience clinique est exigée. Une expérience d’encadrement sera appréciée.

Le.la candidat.e bénéficiera de l’application des accords collectifs associatifs portant notamment sur :

.Les congés : aux 30 jours ouvrables de congés annuels réglementaires, s’ajoutent 18 jours ouvrés de congés trimestriels,
. Prise en charge par l’employeur de la cotisation socle du contrat de mutuelle,
. Extension des mesures conventionnelles lors d’évènements familiaux, ou dans le cas de maladie d’un enfant, du conjoint ou des parents du salarié,
. Forfait « Mobilités durables »,
. Aménagement des fins de carrière,

. …

Possibilité d’aménagement du poste de travail pour les personnes reconnues en qualité de travailleur handicapé.

Personne à contacter :

Jean-François PRADENS, directeur du DITEP

Merci de déposer votre candidature avant le 07/06/2024 (lettre de motivation et curriculum vitae) en cliquant sur le lien ci-après :