ARI

Offre

RÉF.69619-69618

Le Siège social de l'ARI / Autisme Bordeaux Gironde 2017 recrute en CDI à Temps plein

Un(e) animateur(trice) 35 heures hebdomadaires (semaine 1 : 7h00 -14h00 / semaine 2 : 14h00 – 21h00).

- CCNT 66 -
Coefficient 434 (soit un salaire brut mensuel de 1 789,05 euros + ancienneté)

Dans le cadre du projet graduel d’accès à « un chez-soi » dédié à huit jeunes adultes porteurs d’autisme (habitat inclusif), co-construit par le collectif de parents Autisme Bordeaux Gironde 2017 (ABG 2017) et l’ARI, en charge de sa gestion.

Missions générales :
- Assurer, dans le cadre d’un accompagnement collectif, le projet de vie sociale et partagé des huit locataires ;
- Permettre à chaque jeune adulte d’accéder progressivement à un logement autonome en mettant en place un accompagnement dont l’intensité est indexée sur ses besoins régulièrement réévalués ;
- Apporter aux locataires, et à leurs parents, une réassurance quotidienne, par une veille et une sécurisation de la vie à domicile ;
- Soutenir l’autonomie des jeunes adultes en les aidant à s’inscrire dans des lieux de convivialité et de participation sociale et citoyenne ;
- Fournir un appui quotidien à la réalisation des tâches, en respectant les potentialités et limitations de chacun des locataires ;
- dans une perspective de continuité de parcours, établir une coordination étroite entre les jeunes adultes locataires, leurs parents et les autres acteurs de l’accompagnement : aide à domicile apportée dans le cadre de la PCH, ESMS, etc.
Par ailleurs, il est attendu de l’animateur/trice de cet habitat inclusif d’assurer la référence du projet d’autonomie de chaque jeune en logement. À ce titre, dans un souci de cohérence, et en lien avec les différents professionnels qui l’accompagnent, il/elle contribue :
- à l’évaluation des compétences fonctionnelles à partir d’outils spécialisés ;
- à la définition et à la hiérarchisation, avec le jeune et sa famille, des objectifs d'autonomisation ;
- à la mise en place des situations éducatives pour faciliter l’atteinte de ces objectifs en veillant à l’intégrité physique et morale du jeune (domaines social, organisationnel, éducatif, autonomie domiciliaire, domestique, budgétaire, déplacements, etc.) ;
- à l’évaluation des progrès, à la révision des objectifs et à leur priorisation ;
- à la collecte des données relatives aux programmes proposés en utilisant les techniques d’intervention recommandées par l’HAS et, anciennement, l’ANESM.

Pour cela, afin de mener à bien ses missions, l’animateur/trice de cet habitat inclusif bénéficie :
- de la supervision dédiée aux professionnels d’un service médico-social du même champ d’intervention ;
- de sessions de formation de perfectionnement (cf. « Apprentissages complémentaires souhaités »).

Fonctions et activités
.Soutien à l’autonomie (vie quotidienne, autonomie et déplacements) : 10h00 / semaine.
Selon les nécessités de chaque locataire, l’animateur/trice facilite leur autonomie dans leur vie quotidienne en les aidant :
- à développer leurs capacités à vivre en logement autonome, notamment en leur permettant d’assumer leurs besoins de base (alimentation, santé, entretien du logement, etc.) ;
- à acquérir les compétences fonctionnelles de vie en milieu ordinaire (gestion du budget, démarches administratives, rendez-vous médicaux, utilisation des transports en commun, etc.).

.Veille à la sécurisation de la vie à domicile, notamment en matière de modes d’habitat et de cadre de vie : 10h00 / semaine.
Les personnes porteuses d’autisme ont besoin de disposer, au quotidien, de repères spéciaux et de modes de communication adaptés pour pouvoir vivre dans un logement autonome. Aussi, si l’animateur/trice doit veiller à une dynamique de vivre ensemble, portée dans le cadre de cet habitat inclusif, pour rendre possible une vie à domicile sécurisante, il/elle doit également être en capacité de mettre en place :
- un fonctionnement qui respecte les habitudes de vie de chaque locataire ;
- une adaptation de l’environnement ajustée aux caractéristiques et besoins de chacun (supports adaptés et aides visuelles, aménagement des lieux) ;
- un accompagnement des transitions, notamment en matière de changements spatiaux et temporels.

.Soutien à la convivialité : 7h30 / semaine.
L’animateur/trice veille l’implication des locataires en impulsant, avec eux, une dynamique collective. Pour cela, il/elle :
- les aide à tisser des liens sociaux et à s'entraider dans la vie courante ;
- favorise leur autodétermination ;
- encourage la prise d'initiative collective ;
- développe des activités communes en favorisant autant que de besoin leurs propositions ;
- assure avec eux l’aménagement et la bonne tenue de l’appartement collectif.

.Aide à la participation sociale et citoyenne : 7h30 / semaine.
L’accès à la culture, le sport et les loisirs participe à l’épanouissement aux locataires en leur permettant de s’inscrire, collectivement ou individuellement, dans le tissu social local. En identifiant les attentes, goûts, envies et les éventuels obstacles, l’animateur/trice :
- recherche sur le territoire, avec les locataires, les associations culturelles, sportives et de loisirs, adaptés ou non ;
- favorise l’inclusion dans des clubs sportifs, culturels, de loisirs, sociaux (GEM par exemple) ;
- informe et sensibilise les partenaires au fonctionnement des personnes porteuses d’autisme ;
- assure une fonction de personne ressource en cas de questionnement ou de difficulté.

Aptitudes et compétences requises :
- Adhérer aux principes de l’habitat inclusif.
- S'adapter aux spécificités des locataires, à leurs demandes et à leurs rythmes.
- Être disponible, à l'écoute et bienveillant tout en gardant un cadre professionnel.
- Prendre des initiatives, dans le respect des souhaits des locataires.
- Être autonome, et s'adapter aux situations non prévues tout en veillant à rendre compte de ses activités.
- Savoir se maîtriser dans les situations de stress, prendre de la distance et du recul dans les situations éventuellement difficiles.
- Reconnaître ses difficultés et être en capacité de pouvoir s'adresser notamment à l’association marraine (collectif ABG 2017) et/ou gestionnaire (l’ARI) pour faire fonction de tiers médiateur.
- Capacité à travailler seul et en partenariat (ouverture d’esprit, réactivité, créativité).
- Savoir animer un groupe, s’inscrire dans une dynamique partenariale et de travail en réseau.

Dans le cadre d’apprentissages structurés, et en lien avec les équipes pluridisciplinaires, notamment médico-sociales, il/elle doit être en capacité de contribuer :
- à la mise en œuvre de programmes éducatifs (Projet d’Autonomie Personnalisé) ;
- à l’ajustement d’outils éducatifs adaptés en opérationnalisant leurs objectifs ;
- à l'objectivation des observations et à leur analyse.

Profil :
- Diplôme d’État d’Éducateur Spécialisé.
- En complément, Diplôme Universitaire en analyse appliquée du comportement apprécié.
- Connaissance de l’environnement et des problématiques du handicap en général, de l’autisme chez l’adulte en particulier.
- Expérience d’au moins deux ans concernant la mise en place de programmes éducatifs basés sur l’analyse appliquée du comportement.
- Connaissance des règlements propres aux sorties collectives.
- Expérience en encadrement de groupe.
- Disponibilité le samedi.
- Permis B, véhicule personnel.
- Maîtrise de l’anglais.

Apprentissages complémentaires souhaités :
- Formation aux outils d’évaluation d’autonomie fonctionnelle.
- Formation aux stratégies éducatives recommandées (ABA, TEACCH).
- Formation aux troubles sensoriels.
- Formation aux habiletés sociales.
- Formation à la vie affective et sexuelle des personnes TSA.
- Formation à la gestion des comportements problématiques (prévention, intervention).

Les candidatures seront envoyées aux adresses mail suivantes :
siege@ari-accompagnement.fr et autismebordeauxgironde2017@gmail.com

Poste à pourvoir : 06/01/2020

Adresser vos candidatures avant le : 14/12/2019

Monsieur le Directeur général
Le Siège social de l'ARI / Autisme Bordeaux Gironde 2017