ARI

Saint-Denis – Nouveau paysage, nouveau territoire

Saint-Denis, nouveau paysage, nouveau territoire 

C’est avec le déménagement du pôle adolescents, dans ses nouveaux locaux du 17 quater de la rue Victor Hugo d’Ambarès, que s’est achevée la restructuration du DITEP Saint-Denis, débutée en 2016. Nos 3 sites sont désormais opérationnels : une antenne à Blaye, l’unité enfants, le pôle administratif et les services techniques sur notre site historique de Saint-Denis entièrement remis aux normes, et le pôle adolescents et son internat au centre-ville d’Ambarès. Ce dispositif, qui maille désormais le territoire de la presqu’île et la Haute Gironde, se doit d’offrir une réponse adaptable et évolutive aux jeunes qui relèvent de sa compétence.  

L’équipe de direction, après le départ de Henri BART au mois de juillet, s’est enrichie des compétences de Philippe BEDOT qui a pris ses fonctions en septembre pour accompagner la transition du projet du pôle adolescents dans ses nouveaux espaces. Pour sa part, Rodolphe GAUL, en charge de l’antenne de Blaye et du pôle enfants de Saint-Denis, a pu effectuer une rentrée dans des locaux rénovés et reconfigurés. 

La transition inclusive a entraîné pour nos partenaires, de l’Education Nationale en particulier, de profonds changements à l’heure de la mise en place des PIAL et des équipes mobiles d’appui à la scolarisation. Du côté de la protection de l’enfance, la création d’un secrétariat d’Etat dédié à la question et les travaux de la commission Taquet ont conduit à des rapprochements imposés entre secteur du handicap et protection de l’enfance.  Enfin, la question de l’évolution de l’offre des ITEP girondins a également été posée à l’initiative de l’ARS, dans le cadre d’une vaste étude concernant les 22 ITEP girondins et leurs 1421 places cumulées (ITEP+SESSAD). 

Le travail mené depuis plusieurs années par les équipes du DITEP au sein de notre territoire a permis une adaptation à ces évolutions de l’environnement : Les unités externalisées en place depuis 4 ans, ainsi que le travail d’ouverture de l’unité d’enseignement avec les écoles du secteur, ont amené la Direction académique à positionner le DITEP comme opérateur de l’équipe mobile d’appui à la scolarisation dans le cadre du PIAL renforcé de Haute Gironde. Le DITEP devient ainsi une ressource territoriale, porte d’entrée labellisée pour les partenaires et acteur reconnu de la coopération entre secteur médico-social et Ecole, dans le cadre de la transition inclusive. 

Par ailleurs, concernant la réponse à des besoins d’apaisement pour des jeunes orientés en DITEP et relevant conjointement de l’ASE, le projet Embellie, développé avec le soutien de l’ARS, permet de proposer un lieu adapté pour des nuitées apaisées.  

Le fonctionnement en dispositif, en permanence en articulation entre accompagnement en milieu ordinaire et proposition d’espaces contenants ou de restauration dans le cadre des accueils de jour ou de l’internat thérapeutique, nous montre ses dures limites lorsque des choix doivent être opérés de privilégier l’un ou l’autre des axes pour des raisons de disponibilité de ressources humaines (accompagnement, repas, encadrement d’atelier…) ou matérielles (véhicule, locaux…). Les professionnels (éducateurs, enseignants, thérapeutes, agents techniques) expérimentent de nouvelles pratiques, développent de nouveaux outils et inventent en permanence de nouveaux gestes professionnels.  

Un projet culturel transversal, mené avec la Compagnie FRACAS en partenariat avec les Jeunesses musicales de France, a donné lieu à une spectaculaire représentation en plein air au mois de juillet, associant professionnels, jeunes et leurs familles ainsi qu’un public extérieur.  

Le DITEP Saint-Denis, dans sa nouvelle configuration, doit désormais pouvoir renforcer les compétences au sein de l’équipe, son pôle adolescent s’étant vu renouvelé de la moitié de ses membres au cours de l’année écoulée. C’est le travail engagé par l’équipe de direction, appuyée par l’équipe médico psychologique, pour adapter le projet à son nouvel environnement.