ARI

Le Relais – Une équipe pluridisciplinaire mobilisée et engagée

« Psychomot » : Une écoute au service des diagnostics

La prise en charge en psychomotricité s’organise, selon des objectifs définis au préalable, avec un bilan psychomoteur et un profil sensoriel, ainsi que des éléments d’observation recueillis auprès de la famille, l’école ou l’équipe pluridisciplinaire du Relais. La psychomotricienne propose des prises en charge individuelles, mais avec des moyens qui peuvent être « décloisonnés ».
A titre d’exemple, pour un enfant en rééducation graphomotrice, un lien est fait avec l’AVS et l’enseignante, avec un cahier qui transite entre l’école et le Relais.
De la même façon, une guidance parentale a été faite au domicile auprès d’une maman, afin qu’elle puisse proposer de façon quotidienne des massages spécifiques à son fils, pour faire baisser l’hypersensibilité tactile et faciliter les temps quotidiens (douche, habillage…).
Des accompagnements en petits groupes et co-animés avec les éducatrices ont également pu être proposés ; les enfants pouvant ainsi expérimenter à tour de rôle le partage, l’imitation… 

Lors de l’évaluation fonctionnelle qui participe à la procédure diagnostique EDAP, la psychomotricienne propose un bilan psychomoteur et un profil sensoriel. Les outils utilisés sont en lien avec les recommandations de la HAS : BL-R (Brunet Lézine révisé), DF-MOT, M-ABC 2, BHK… et profil sensoriel de Dunn.

Dans le cadre de la formation au Diplôme Universitaire « trouble des apprentissages et du neurodéveloppement » suivie à l’Université de Montpellier par la psychomotricienne, cette revisite théorico/pratique lui apporte des éléments concrets, tant dans le cadre des procédures diagnostiques que dans l’accompagnement des enfants présentant des comorbidités.

« Éduc spé » : une équipe mobilisée

Les éducatrices spécialisées accompagnent les personnes accueillies au Relais ARI dans le développement de leur capacité de socialisation, d’autonomie, d’intégration et d’insertion. En lien avec l’équipe pluridisciplinaire, lors des projets personnalisés d’intervention, les deux éducatrices spécialisées élaborent leurs interventions éducatives en fonction des capacités cognitives (bilans) et sociales de la personne accueillie. Avec l’accord de la famille et/ou de l’usager, les éducatrices travaillent en lien avec l’ensemble des partenaires mobilisés autour de la personne. Les interventions proposées par les éducatrices se déclinent selon plusieurs modalités : accompagnements individuels et collectifs, au domicile, soutien à la scolarisation, à l’orientation, à l’insertion professionnelle, accompagnements dans la vie quotidienne (hygiène, autonomie personnelle/domestique et équilibre alimentaire), accompagnement et intégration en milieu ordinaire.

Les éducatrices ont participé à une journée pédagogique proposée par le CREAI sur la scolarité des personnes TSA. Elles participent à des temps de formation et de perfectionnement en lien avec la pratique professionnelle du Relais. Elles ont été sensibilisées et formées aux différentes méthodes adaptées aux personnes accueillies présentant des TSA : méthodes intégratives (TEACCH, PECS, ABA, EHS, jeux et autisme, Communication sur tablette, …). Ces formations leur ont permis de mettre en place des accompagnements spécifiques tels que des Groupes d’Entraînement aux Habiletés Sociales (EHS). En 2019, elles ont proposé 4 groupes d’EHS : EHS adulte – EHS adolescent – 2 groupes EHS enfant pour les enfants TSA en milieu ordinaire et en partenariat avec un Centre de Loisirs. Suite aux deux dernières formations suivies « Développement des Habiletés Sociales dans l’autisme et les TED » et « Jeux et autisme », elles ont mis en place un projet d’intégration pour les enfants TSA en milieu ordinaire et en partenariat avec un Centre de Loisirs. Elles intègrent le groupe d’enfants  TSA à des enfants ordinaires, dits « experts », afin de mettre en pratique ce qu’elles leur apprennent en atelier EHS. Les outils spécifiques sont amenés et utilisés lors de cette mise en pratique (scénario sociaux, séquentiel, …).

« Ergo » : engagée vers l’autisme

Formée à différentes méthodes adaptées à l’accompagnement des personnes présentant des TSA – méthodes intégratives (TEACCH, PECS, ABA fonctionnel…) -, l’ergothérapeute a suivi en 2019 plusieurs formations : au Diplôme Universitaire « Autisme et Troubles du Neuro-Développement » à l’Université de TOURS, trois jours sur les remédiations cognitives (ANAE Formation – Paris), deux jours (EDI Formation) sur la Communication avec Tablette. Elle a également participé en équipe à une formation proposée par le Centre de Communication Concrète : « S’immerger dans une expérience autistique » (présentation de l’outil Kit ABC – Bordeaux).

La prise en charge ergothérapique s’appuie sur des accompagnements en séances individuelles pour les enfants, adolescents et adultes accueillis au Relais. L’ergothérapeute intervient le plus souvent autour de la motricité fine, des fonctions cognitives, de la communication, de l’autonomie et de la mise en place d’éléments de structuration ou d’adaptation de l’environnement. Elle intervient aussi au domicile ou sur les lieux de scolarisation.

Enfin, elle est engagée dans le dispositif EDAP, qu’elle coordonne, réalisant également des bilans.

« Psy » : l’approche intégrative

Les accompagnements proposés par la psychologue aux enfants, adolescents et adultes accueillis au Relais, s’inspirent d’une approche intégrative de la psychologie. Après l’identification en équipe des besoins et le recueil des attentes de la famille et/ou du jeune, la psychologue propose une approche spécifique en utilisant des outils et pratiques différents : psychothérapie verbale, remédiation cognitive (mémoire, attention, compétences de catégorisation, organisation et planification), cognition sociale (perception, émotions, interactions sociales), thérapie d’échange et développement. Chaque approche et outil est adapté au niveau de l’enfant et en corrélation avec ce qui est travaillé dans les autres ateliers. Des outils transversaux (cahiers de vie illustrés de photos) ont été mis en place notamment pour soutenir le travail autour des émotions et des habiletés conversationnelles. Elle a pu proposer des bilans aux enfants qui en avaient besoin (évaluation psycho-développementale, bilan cognitif) afin d’ajuster les accompagnements et orienter les objectifs lors de la constitution des PPI (projet personnalisé d’intervention). La psychologue a participé aux équipes de suivi de scolarité et s’est mise en lien avec les AESH notamment pour des situations difficiles afin de soutenir les aménagements spécifiques et le maintien de la scolarité.

Elle a été associée aux rencontres avec les familles des usagers du Relais pour les présentations des projets personnalisés d’intervention et a proposé des suivis ponctuels pour des familles en demande de conseils et de guidance. Faute d’avoir pu, dans le courant de l’année 2019, mettre en place des groupes à destination des fratries, elle a reçu en consultation le frère d’un jeune enfant accueilli au Relais afin de travailler, sur plusieurs séances, sa représentation du handicap et la manière dont il peut se positionner. Cet accompagnement ponctuel a illustré un besoin plus général pour ces frères et sœurs d’enfants TSA de bénéficier d’un espace de parole, d’écoute et de rencontre, justifiant de maintenir ce projet de groupe fratrie. La psychologue a reçu en entretien les nouvelles familles pour les demandes d’accueil afin de présenter le fonctionnement de la structure et recueillir les premières informations concernant l’enfant.

Dans le courant de l’année 2019, elle a bénéficié d’une formation complète de 3 jours (ANAE Formation – Paris) sur les remédiations cognitives ainsi qu’une formation sur la sexualité des personnes porteuses de TSA (EDI Formation – Paris). Elle a également participé en équipe à une formation proposée par le Centre de Communication Concrète : « S’immerger dans une expérience autistique » (présentation de l’outil Kit ABC – Bordeaux). Enfin, elle s’est engagée dans le dispositif EDAP, réalisant les bilans suivants : ADOS, Vineland (échelle du comportement adaptatif), PEP 3 (évaluation psycho-développementale), Edei-R, Wisc V, Wppsi (échelles d’efficiences intellectuelles).