ARI

Intervalle Asperger – Travail sur les particularités sensorielles

2019, le groupe de travail sur les particularités sensorielles s’élargit

Dans nos précédents rapports et dans notre projet de service, nous avons décrit la constitution et les travaux réalisés au sein du groupe de travail dit « PSP » (Particularités Perceptives et Sensorielles). La composition du groupe de travail a évolué depuis sa création, suite à l’arrivée progressive de nouveaux participants, ce qui a amené à une réorganisation des rencontres. Aujourd’hui, des professionnels de différents services (DITEP ARI, Samsah TSA Don Bosco, Samsah Intervalle Asperger) sont investis dans le groupe. L’hétérogénéité des besoins liés aux pratiques nous a amenés à anticiper les thématiques de chaque rencontre. La présence de chacun est donc dépendante de la thématique abordée.

D’une mallette à une salle dédiée

Durant la seconde moitié de l’année 2019, plusieurs concrétisations ont débuté après une phase préalable d’étude, de recherche ou de référencement. Les professionnels du service ont débuté la constitution de mallettes sensorielles pour l’évaluation et la compensation des particularités perceptives. La majorité du matériel est aujourd’hui disponible à l’utilisation au sein du service. Un référencement est en cours dans l’objectif de pouvoir prêter le matériel aux personnes accompagnées qui pourront ainsi faire des essais en situation écologique. Les réflexions sont en cours pour ouvrir ce prêt à d’autres structures participantes au groupe PSP.

Pour l’utilisation optimale de ce matériel et son stockage, une salle sensorielle a été créée dans les locaux du SAMSAH Intervalle Asperger. Elle a été aménagée pour être modulée en fonction des différentes particularités perceptives des personnes accueillies, comme un lieu propice à la fois à certaines évaluations des particularités, l’essai de matériel de compensation et également des séances d’apaisement sensoriel.

Se former pour mieux comprendre, mieux évaluer

Deux jours de sensibilisation autour des particularités sensorielles ont été réalisés par deux ergothérapeutes du service et une en libéral (anciennement salariée au SAMSAH). Cette sensibilisation a été dispensée à des professionnels de différents établissements de l’ARI. Elle a permis à la fois des apports théoriques et des mises en situations concrètes de perturbation sensorielle.

Les retours des professionnels ayant participé à cette formation ont été particulièrement enthousiastes sur les axes de travail qu’ils ont vu s’ouvrir et sur un enrichissement de leur grille de lecture sur certains comportements.

Suite à cette première session, certains participants ont demandé un approfondissement ciblé sur l’utilisation de l’outil d’évaluation PSP-R d’Olga Bogdashina. Il devrait être organisé en 2020.